Musique
  contemporaine
1850-2018

Collectif Muso
  Improvisation no2
Concert du Collectif Muso lors du vernissage de l'exposition « On va bien finir par trouver », Cité du design de Saint-Étienne, 29 novembre 2017.

Percussions: Moran Le Bars, Martin Malatray
Electronique temps réel et guitare électrique: Maxime Mantovani
Montage : Céline Chip
J.E.M.
  Double vinyl
Le collectif J.E.M (Just Electroacoustic Music) réunit trois élèves du CNSM de Lyon, Maxime Mantovani, Enrico Fiocco et Jean-Basile Sosa, spécialisés dans l’étude de la composition électroacoustique. À l'occasion d'une session d'écoute organisée par Die Pod Die au Périscope dans le cadre des Extras des Nuits sonores 2015, le collectif mit en place un acousmonium, un dispositif constitué d’une dizaine d’enceintes disposées en cercle avec, au centre, le public. Chaque titre joué fut spatialisé en temps réel par les membres de J.E.M.
Céline Chip - J.E.M.
Anthologie du rire
Anthologie du rire est une œuvre électroacoustique qui, pour l’essentiel, repose sur la matière sonore qu’est le rire. Puisant dans les enregistrements de près de trois cents personnes, son écriture musicale est centrée sur les timbres, les rythmes, les intonations de cette matière ; elle prend aussi en charge sa dimension éminemment suggestive. La réunion de pièces brèves et contrastées compose une galerie de portraits, un bouquet de scènes, une cantate.



Toutes choses
  ont leur saison
La plupart des mots de notre langue sont issus du latin. Traversant les siècles, ils ont subi une succession de déformations phonétiques, lesquelles sont aujourd’hui connues et datées. Prononcer à la suite les différentes étapes historiques de l’évolution d’un mot fait naître une petite musique assez singulière. Mais la curiosité pour le parler des gens de telle ou telle époque, auquel ces prononciations correspondent, le voyage imaginaire dans le temps que cette matière sonore suscite, et la thématique du temps qui passe et du temps retrouvé constituent quelques autres motivations de la pièce. Sur les processus de transformation phonétique historique viennent en effet se greffer de très courts extraits d’œuvres littéraires de toutes époques illustrant chacun, à leur façon, la thématique du temps. Plus encore que l’art du comédien, c’est ici celui du jongleur du Moyen Age ou du griot africain qui est convoqué, via l’évolution des mots, l’évocation du temps qui passe, la transmutation du temps, la citation de dates, la traduction du latin, le conflit des générations, l’histoire des « parolles gelées » puis dégelées de Rabelais, etc.

Composition: Stéphane Borrel
Soprano: Anne-Emmanuel Davy
Direction de l'Ensemble CAIRN, Guillaume Bourgogne
Concert du 16 janvier 2014, théâtre Orléans
Design graphique et animation: Céline Chip
Semblances itérées
À l’origine du projet, un personnage qui traverserait le temps. Son image est soumise aux esthétiques des époques et à un montage vidéo en stop motion à la fois fluide et saccadé. Elle s’accompagne d’une musique qui sillonne elle aussi le temps. Débutant à la fin du XIXème, façonnée de fragments de musiques phares, elle survole un siècle à vive allure. Elle évoque des souvenirs et les dérobe à l’instant.

Réalisation: Céline Chip et Maxime Mantovani
<